Diagnostic plan

Plan diagnostique

Formule sanguine complète (FSC); bilan biochimique avec le test IDEXX SDMAMC et électrolytes; analyse d’urine complète; et la T4 totale ont été recommandés. Pour Bess et les patients de son âge pour qui des observations semblables sont formulées par le propriétaire de l’animal, ces tests sont appropriés pour obtenir un bon tableau clinique conjointement à l’examen physique.

Diagnostic review

Examen diagnostique

  • Bess a présenté une augmentation du taux de SDMA* et une baisse concomitante de la capacité de concentration de l’urine avec une densité urinaire de 1,014. Son hémogramme, les autres indicateurs du bilan biochimique et le résultat de la T4 totale étaient en dessous des limites normales.

Possible next steps

Étapes suivantes possibles

  • Le taux élevé de SDMA suggérait un examen plus approfondi de la santé rénale. L’étape suivante adéquate était l’analyse d’urine complète qui avait déjà été effectuée. La faible densité urinaire était un autre signe que la santé rénale était compromise.
  • L’imagerie diagnostique peut être utile pour évaluer davantage les reins, confirmer la maladie rénale et aider à cerner une cause sous-jacente (p. ex., un signe d’infection ou des calculs rénaux), et on devrait l’envisager chez les patients présentant des signes de maladie rénale.
  • La tension artérielle devrait aussi être évaluée chez les patients atteints de maladie rénale.
Follow-up action

Mesures de suivi

  • Les examens diagnostiques de suivi effectués 2 semaines plus tard comprenaient des radiographies, la mesure de la tension artérielle, une FSC, un bilan biochimique et une analyse d’urine complète ainsi qu’un rapport protéine/créatinine urinaire.
  • Résultats : Les radiographies ont montré la présence de calculs rénaux avec des reins plus petits que la taille normale. La seule anomalie des résultats de laboratoire était une augmentation de la SDMA à 25 μg/dL et une densité urinaire toujours faible à 1,016. La tension artérielle était normale à 145 mm Hg. Le rapport protéine/créatinine urinaire était normal à 0,1. 

 

Diagnosis

Diagnostic

Basés sur lignes directrices de classification de la maladie rénale chronique (MRC) de l’International Renal Interest Society (IRIS), ces résultats ont montré que Bess était atteinte de maladie rénale chronique de stade 2, sous-stade tension normale et non protéinurique. Cependant, étant donné que le résultat de la SDMA de Bess était de 25 μg/dL, selon les lignes directrices de classification de la MRC de l’IRIS, la créatinine avait sous-estimé le degré du dysfonctionnement rénal de l’animal. Les recommandations thérapeutiques pour la maladie rénale chronique de stade IRIS 3 devaient donc être envisagées.

Discussion

  • La SDMA est plus fiable que la créatinine pour évaluer la santé des reins et déceler la maladie.1-5
     
  • Des cas comme celui de Bess sont fréquents dans nos pratiques — un patient âgé subit une perte musculaire avec l’âge et son degré d’activité diminue. La créatinine est un produit de dégradation des muscles, et à mesure que la masse musculaire diminue, cela influe sur le taux de créatinine lors des évaluations biochimiques. La SDMA n’est pas touchée par la masse musculaire, et elle est ainsi plus fiable pour déceler la maladie rénale.4,5
     
  • L’IRIS a reconnu l’importance médicale de la SDMA et l’a incluse dans ses lignes directrices de diagnostic, de classification et de traitement de la MRC.

 

Raports du patient

Rapports du patient

Biochimie
T4 totale
Hématologie
Analyse d’urine
Recommandations de classification de la MRC de l’IRIS

*diméthylarginine symétrique.

Références

  1. Nabity MB, Lees GE, Boggess M, et al. Symmetric dimethylarginine assay validation, stability, and evaluation as a marker for early detection of chronic kidney disease in dogs. J Vet Intern Med. 2015;29(4):1036–1044.
  2. Hall JA, Yerramilli M, Obare E, Yerramilli M, Jewell DE. Comparison of serum concentrations of symmetric dimethylarginine and creatinine as kidney function biomarkers in cats with chronic kidney disease. J Vet Intern Med. 2014;28(6):1676–1683.
  3. Hall JA, Yerramilli M, Obare E, Yerramilli M, Almes K, Jewell DE. Serum concentrations of symmetric dimethylarginine and creatinine in dogs with naturally occurring chronic kidney disease. J Vet Intern Med. 2016;30(3):794–802.
  4. Hall JA, Yerramilli M, Obare E, Yerramilli M, Yu S, Jewell DE. Comparison of serum concentrations of symmetric dimethylarginine and creatinine as kidney function biomarkers in healthy geriatric cats fed reduced protein foods enriched with fish oil, L-carnitine, and medium-chain triglycerides. Vet J. 2014;202(3):588–596.
  5. Hall JA, Yerramilli M, Obare E, Yerramilli M, Melendez LD, Jewell DE. Relationship between lean body mass and serum renal biomarkers in healthy dogs. J Vet Intern Med. 2015;29(3):808–814.